samedi 3 mai 2014

Après un petit trajet en bateau de 30 mn, nous arrivons en vue de notre hôtel. Bon en vue, ce n'est pas vraiment le cas, vu qu'il e...

27/04/2014-01/05/2014 : Les Perenthians

1 commentaire :
 
Après un petit trajet en bateau de 30 mn, nous arrivons en vue de notre hôtel. Bon en vue, ce n'est pas vraiment le cas, vu qu'il est totalement caché par la végétation.



Le Bubble SDC Resort a une plage privée et est surtout un centre de reproduction des tortues. 
Il faut savoir que les tortues viennent pondre sur leur plage de naissance, et la plage de l'hôtel est une de ces plages. Nous aurons malheureusement pas l'occasion de voir une des tortues venir sur la plage. Ce n'est pas le grand moment des pontes.

Après nous être installé, nous allons directement au centre de plongée. Location de masques et de tuba et hop, nous voici dans l'eau transparente (30°) à admirer les coraux, les poissons et surtout les "Némo".



Emma peut enfin apprécier son cadeau d'anniversaire et faire son baptême de plongée. (Qu'elle a beaucoup appréciée et a hâte d'en refaire).














Nous rencontrons un groupe de français, expatriés en Corée du Sud, qui nous proposent gentiment de surveiller les filles pendant que Sylvain et moi nous faisons notre baptème de plongée.
Du coup, nous partons, en bateau, en excursion masques et tubas. Nous avons l'occasion de voir des tas de poissons différents. Mais oh malheur, notre appareil photo waterproof nous lâche au mauvais moment. 
Nous allons voir les tortues et nageons tout à côté d'elles (surtout quand elles remontent à la surface mais tout en gardant une distance de sécurité pour ells). La plus grosse doit faire dans les 1,5 m de long. Ces images nous les avons dans la tête mais malheureusement pas en numérique.






Et voici le moment tant attendue, la plongée : Etre totalement livre au fond de l'eau est impressionnant. Un grand merci à notre instructeur Dan.




L’expérience est tellement bonne que nous en faisons une deuxième en bateau. A cette occasion, nous avons même l'occasion de voir un requin (1,20m). Sylvain regrette de n'avoir pas passer le premier niveau du PADI, mais ce n'est que parti remise.

Quelques balades châteaux de sables plus tard, des balades en kayak, du fargniente dans les hamacs, il est l'heure de s'en aller. Mais qu'est ce qu'on serait resté encore un bon bout de temps.... dans notre petit coin de paradis.




1 commentaire :

Les derniers articles, c'est par là !